Le baiser limiterait certaines allergies

2015.09.21
Bisous et allergies

D’après des recherches de scientifiques, le baiser serait bénéfique pour la santé notamment dans la lutte contre certaines allergies.

Pour la 25ème année, le comité des « Ig Nobel » a décerné des prix à des équipes de chercheurs « qui font rire les gens, puis réfléchir ». Ce prix parodique des Nobel a été inventé par le magazine humoristique « Annals of Improbable Research » (AIR).

Quelques chercheurs se sont vus décerner le 17 septembre dernier ce fameux prix « Ig Nobel » lors de la cérémonie qui s’était déroulée à l’université Harvard, aux États-Unis.

Le baiser serait-il un remède contre les allergies ?

Le jury a remis le prix de médecine à une équipe internationale. D’après les recherches de chercheurs, le baiser serait bénéfique pour la santé. Cette découverte a été faite par un scientifique japonais, Hajime Kimata. Ce dernier est directeur d’une clinique spécialisée dans les allergies dans la préfecture d’Osaka (Japon). Il a collaboré avec des collègues slovaques en mettant en scènes trois groupes : deux groupes sont des personnes qui souffrent d’eczéma et rhume des foins et le dernier groupe de contrôle sain.

Ces groupes de personnes qui n’avaient pas l’habitude d’embrasser des individus, ont été conviés à s’embrasser passionnellement pendant trente minutes. Les chercheurs ont étudié la réaction de la peau des participants au pollen, aux acariens de la poussières ou encore aux histamines avant et après la séance de baisers langoureux. Les résultats de cette recherche ont été concluants pour les réactions à l’eczéma liées au pollen et aux acariens de poussières. Cependant, le test n’a eu aucun effet sur les histamines.

L’équipe a reçu un billet de dix mille milliards de dollars zimbabwéens qui équivaut à quelques centimes d’euros.