Les allergies aux poissons et aux crustacés

Allergie poissons

L’allergie aux poissons et aux fruits de la mer est une des allergies les plus répandues.

En France, l’allergie au poisson touche environ 3,5% des adultes et 6% des enfants, et est en constante augmentation.

Comment se caractérise l’allergie aux poissons et aux crustacés?

Chez les malades, il suffit d’une faible quantité de poisson ou de fruits de mer pour déclencher une réaction allergique grave.

Contrairement à beaucoup d’autres allergènes, les protéines responsables des manifestations allergiques dues aux poissons et aux crustacés ne sont pas détruites par la chaleur. Il n’est donc pas possible de consommer ces produits crus ou cuits.

L’allergie peut se manifester par une réaction locale localisée au niveau de la bouche, avec des démangeaisons de la gorge et des gonflements des lèvres.
On peut également observer des manifestations cutanées avec de l’eczéma et un œdème de Quincke, des troubles gastro-intestinaux, de type nausée, diarrhée, vomissement, des difficultés respiratoires comme l’asthme et dans les cas les plus graves un choc anaphylactique.

L’allergie aux poissons et aux crustacés est en pleine extension mais touche principalement les personnes vivant sur les côtes.

Quelles sont les causes de ces manifestations allergiques?

La consommation ou le contact avec les produits concernés peuvent être responsables de l’apparition des manifestations cliniques.

Le crustacé responsable du plus grand nombre de réactions allergiques, et surtout des cas les plus fort est la crevette. Le simple fait de toucher des crevettes peut provoquer des réactions cutanées à type d’urticaire.
L’odeur des poissons ou encore l’inhalation des vapeurs de cuisson peut suffire à provoquer des gênes respiratoires.

Quels sont les moyens de prévention des manifestations allergiques?

Pour éviter les réactions allergiques, il est important d’éviter de consommer les aliments mis en cause. Il est donc important de lire avec attention les étiquettes des préparations culinaires, afin d’éviter toute consommation de ces produits.

Les préparations les plus souvent mises en cause dans les manifestations allergiques les conserves de poissons et les préparations à base de fruits de mer. Certains médicaments contiennent de l’huile de poissons et peuvent être impliqués dans des réactions allergiques. Les cosmétiques contiennent souvent des huiles de poissons ou de l’huile de foie de morue. Les personnes sensibles doivent également éviter de consommer des produits provenant d’animaux nourris de farines de poissons (volaille, œufs, …).

Les symptômes au allergies aux poissons

Quels sont les traitements de l’allergie au poissons et aux crustacés?

Un traitement symptomatique avec des antihistaminiques et éventuellement des corticoïdes pourra être instauré pour limiter et atténuer les symptômes.

Pour les personnes les plus sensibles, une trousse d’urgence pourra être prescrite pour prévenir le choc anaphylactique en cas d’ingestion accidentelle d’un de ces produits.

Allergies croisées avec les fruits de mer

Les fruits de mer peuvent être responsables de réactions croisées avec les acariens et les escargots. En effet, la tropomyosine présente dans ces trois espèces est responsable des manifestations allergiques. Dans ce cas, il s’agira éventuellement de manifestations respiratoires de type d’asthme.

En revanche, il n’existe pas encore de réaction croisée entre le poisson et un autre aliment. Néanmoins, une allergie à un poisson implique souvent une allergie à tous les poissons.